Trying On Glasses
Man practicing playing the piano in the living room of his home after retirement from work

Caractéristiquespsycologiques
1. Attentes/motivations
2. Objectifs
3. Besoins
4. Préférences

1. Les attentes et les motivations des aînés

Les attentes

Les attentes des aînés envers un même type d’apprentissage peuvent être très différentes d’un individu à l’autre. En plus de différences physiques individuelles, des différences situationnelles font également pencher la balance. Par exemple, une femme retraitée dont les petits enfants vivent près de chez elle pourra vouloir s’investir beaucoup auprès d’eux. Ainsi, bien qu’étant à la retraite, cette dame pourrait avoir moins de temps à accorder à l’apprentissage du piano qu’un autre retraité qui serait, par exemple, veuf et sans enfant. De plus, un aîné qui voit son revenu chuter en prenant sa retraite pourra se sentir plus limité dans sa capacité à se payer des leçons.

 

Répondre aux attentes qu’un élève âgé a face à son apprentissage du piano pourra influencer sa motivation à poursuivre cet apprentissage. Ces attentes seront colorées de besoins de prévention et de réalisation de soi dont il faut savoir tenir compte. La meilleure manière de connaître les attentes d’un élève âgé demeure sans doute de simplement les lui demander. Il convient également d’être transparent avec vos élèves âgés si ceux-ci ont des attentes initiales irréalistes, comme apprendre leur pièce de Chopin préférée avant Noël alors qu’ils sont débutants.

 

Les motivations

Les adultes possèdent des motivations personnelles suffisantes pour suivre des leçons de musique et présentent l’avantage de ne pas être poussés par un tiers pour ce faire, comme c’est parfois le cas chez les enfants. Cependant, bien que motivées, certaines personnes âgées présenteraient des signes de découragement qui ne doivent pas être négligés. En effet, un adulte pourra facilement choisir de mettre fin à une activité de loisir qui ne répond pas à ses attentes. Il convient donc d’entretenir la motivation de ces derniers et de leur apporter le soutien nécessaire lorsque le besoin s’en fait sentir. Ces derniers ont d’ailleurs besoin de beaucoup de soutien, même s’ils sont souvent tenaces et qu’ils ne se découragent pas facilement devant les obstacles qu’ils rencontrent.


Avant de procéder à un apprentissage, les adultes ont besoin de savoir ce qu’ils vont apprendre, de quelle manière ils procéderont à cet apprentissage et en quoi celui-ci aura de la valeur pour eux. Or, ce besoin affecte la motivation des élèves adultes de procéder à un apprentissage ainsi que la motivation à se servir d’un nouvel apprentissage une fois que celui-ci est acquis, d’où l’importance de bien y répondre.


Trucs pour mousser la motivation des élèves âgés
  • Faire primer le plaisir;

  • Considérer la possibilité de travailler les aspects techniques à travers les pièces enseignées, spécialement avec les élèves qui n’aiment pas les exercices techniques;

  • Expliquer aux élèves les choses qui entourent la musique (le mécanisme du piano, les lois de la physique entourant le son, des notions d’histoire de la musique, etc.);

  • Adopter une approche qui permet aux élèves de s’exprimer à travers leur musique et de jouer musicalement (par exemple, explorer et exploiter les émotions et les états d’âme vécus par l’aîné);

  • Intégrer des périodes de « découvertes » dans la leçon;

  • Faire répéter les aînés avec un enregistrement d’accompagnements des pièces apprises;

  • Apporter souvent de nouvelles pièces;

  • Faire preuve d’acceptation inconditionnelle envers les élèves âgés et faire en sorte qu’ils se sentent à l’aise, malgré certaines difficultés qu’ils pourraient éprouver;

  • Expliquer les fondements et l’utilité des activités d’apprentissage proposées aux élèves aînés;

  • Ne pas exiger la mémoire;

  • Adapter la progression de l’enseignement au rythme personnel des élèves âgés, sans sauter d’étapes;

  • Intégrer diverses activités d’apprentissage adaptées aux besoins et désirs personnels des personnes âgées de manière à personnaliser l’enseignement;

  • Axer le choix des activités pédagogiques d’abord sur l’intérêt principal de l’élève âgé et ensuite leur proposer d’autres activités d’apprentissage en fonction de leurs besoins spécifiques.

 

Bibliographie

Knowles, M. S., Holton III, E. F., & Swanson, R. A. (2005). The Adult Learner : The Definitive Classic in Adult Education and Human Resource Development. Amsterdam: Elsevier.

Lemieux, A. (2001). La gérontagogie : une nouvelle réalité. Montréal : Nouvelles.

Nantel, A. (2013). Enseignement du piano aux personnes âgées autonomes (65 à 79 ans) : élaboration d’un guide pédagogique web. (Thèse de doctorat). Québec : Université Laval. 

 

 

2. Les objectifs des aînés

Les aînés qui se lancent dans l’apprentissage du piano ont des objectifs variés qui leur sont propres. Il est important qu’un enseignant les connaisse afin de s’assurer d’enseigner à ses élèves âgés ce qu’ils souhaitent apprendre. Cependant, il est également important que l’enseignant s’assure de bien connaître les caractéristiques individuelles de ses élèves âgés, car il devra organiser ses leçons de manière à ce que ceux-ci puissent satisfaire dans un temps raisonnable leurs objectifs, tout en leur élaborant un programme qui soit réaliste.


Notez bien!

Il arrive que les aînés aient des objectifs irréalistes. Il convient alors d’être transparent quant à cette réalité et de trouver des objectifs intermédiaires ou des alternatives acceptables pour l’élève âgé en question, en concertation avec celui-ci.

Exemples d’objectifs verbalisés par quatre aînés suivant des leçons de piano

  • Se divertir

  • Se relaxer

  • Réaliser un rêve

  • Vérifier ses limites

  • Avoir une occupation intellectuelle

  • Se développer musicalement

  • Atteindre un niveau relativement élevé

  • « Entretenir » son cerveau

  • Apprendre à s’accompagner et à improviser des accompagnements

  • Apprendre à jouer à l’oreille

  • Apprendre à interpréter

  • Apprendre à jouer une pièce choisie « comme il faut »


Notez bien!

La moitié des quatre élèves âgés ayant énoncé les objectifs ci-haut déploraient ne pas avoir pu atteindre suffisamment leurs objectifs, et ce même après plusieurs années d’étude du piano.

 
Bibliographie

Knowles, M. S., Holton III, E. F., & Swanson, R. A. (2005). The Adult Learner : The Definitive Classic in Adult Education and Human Resource Development. Amsterdam: Elsevier.

Nantel, A. (2013). Enseignement du piano aux personnes âgées autonomes (65 à 79 ans) : élaboration d’un guide pédagogique web. (Thèse de doctorat). Québec : Université Laval.

3. Les besoins éducationnels et de réalisation de soi des aînés

Besoins éducationnels des aînés

Les personnes âgées forment un groupe distinct quant à leurs besoins éducationnels. Un besoin éducationnel est présent lorsqu’un manque se fait sentir à l’égard de connaissances spécifiques, d’émotions, d’attitudes ou d’habiletés particulières et lorsqu’une personne a besoin de combler ce manque pour atteindre une condition désirée et atteignable à l’aide d’activités éducatives.


Tout d’abord, les besoins éducationnels sont liés soit à une éducation dite « instrumentale », soit à une éducation dite « expressive ». Un apprenant âgé pourrait, par exemple, souhaiter apprendre le piano pour pouvoir aider et encourager ses petits enfants dans leur propre apprentissage de cet instrument ou encore pour être en mesure d’accompagner des amis ou des parents lors de soirées où tous chantent pour le plaisir. Il s’agirait là d’éducation instrumentale puisque l’objectif est extérieur à l’acte d’apprendre. Lorsque le seul acte d’apprendre est source de gratification personnelle, on parle plutôt d’éducation expressive. Chaque aîné peut éprouver divers besoins qui sont liés à l’une ou l’autre de ces deux formes d’éducation, ou encore aux deux.

 
On peut ensuite diviser les besoins éducationnels en cinq catégories :

  • les besoins de fonctionnement en société;

  • les besoins d’expression;

  • les besoins de participation contributive;

  • les besoins d’exercer de l’influence;

  • les besoins de transcendance.


Les besoins de fonctionnement en société ont trait à tous les manques qui touchent aux sphères permettant à un aîné d’interagir adéquatement en société. Ces besoins incluent notamment tous les apprentissages nécessaires à l’atteinte d’un niveau suffisant pour réussir à suivre la progression de ce groupe. Par exemple, un aîné qui souhaiterait se joindre à des leçons de piano de groupe présenterait des besoins liés à l’apprentissage du piano et à ce groupe d’apprentissage, tel que le niveau de maîtrise de la lecture musicale acquis par le reste du groupe.


Les besoins d’expression peuvent être comblés lorsque les aînés s’engagent dans des activités dont l’appréciabilité est directement liée à la pratique de cette activité. Ainsi, un aîné qui apprécierait l’apprentissage du piano et qui suivrait des leçons pour apprendre cet instrument le ferait, entre autre, pour répondre à son besoin d’expression. De plus, étant donné les possibilités expressives entraînées par le jeu d’un instrument de musique, l’apprentissage du piano pourrait être une activité particulièrement riche pour combler les besoins d’expression vécus par les aînés.


Les besoins de participation contributive que vivent les aînés peuvent être comblés par la participation à des activités qui leur permettent de donner ou d’être au service d’autres personnes. Un aîné qui suivrait des leçons de piano de groupe pourrait répondre en partie à ces besoins si, par exemple, des périodes de temps sont aménagées à l’intérieur de la leçon afin de permettre aux apprenants d’un même groupe de travailler en s’entraidant.


Les besoins d’exercer de l’influence, lorsqu’ils sont comblés, peuvent permettre à un aîné de devenir un agent de changement. Dans le cadre de leçons de piano, un aîné peut répondre à ce genre de besoin si on lui laisse la possibilité de participer aux décisions relatives notamment au contenu et à l’aménagement du cours.


Les besoins de transcendance peuvent être comblés par l’accomplissement et le dépassement de soi. Dans le cas d’un aîné qui suivrait des leçons de piano, cela pourrait signifier de réussir à apprendre une pièce donnée malgré des difficultés de coordination, de mémoire ou d’autres types fréquemment vécues par les apprenants âgés.

Besoins de réalisation de soi

Voici les besoins de réalisation de soi énumérés par les responsables d’une association, rencontrés par la Commission de l’éducation des adultes :

  • Besoins en regard de la communication;

  • Besoin en regard de la retraite;

  • Besoin de continuer à se cultiver et à se développer;

  • Besoin de réaliser des rêves de jeunesse ou de combler les lacunes d’une formation première parfois très courte;

  • Besoin de demeurer utiles;

  • Besoin de loisirs et de passe-temps;

  • Besoin de ressourcement spirituel;

  • Besoin de se recycler ou de s’ouvrir aux nouvelles technologies.


Besoins de prévention

Un autre type de besoins rencontrés spécialement chez les aînés sont des besoins dits de « prévention », qui découlent directement du besoin primaire de sécurité. En effet, « la diminution physique ou mentale d’un parent ou d’un ami peut [souvent] pousser quelqu’un à voir en elle ce qu’elle sera peut-être à son tour et, sans demande explicite, on peut percevoir un besoin de prévention, un appel au confort, à la sécurité, à la présence » (Lemieux, 2001, p. 68). C’est ainsi que des aînés ne voudront plus, par exemple, sortir le soir. Or, il est important de tenir compte des besoins de prévention, notamment dans les caractéristiques d’offres de services de loisir qu’on leur propose. Ceci peut vouloir dire d’offrir des leçons de piano le jour, de s’assurer que l’accès au local où prennent place les leçons soit suffisamment accessible (attention aux escaliers, notamment), etc.


Bibliographie

Lemieux, A. (2001). La gérontagogie : une nouvelle réalité. Montréal : Nouvelles.

Lumsden, D. B. (1985). The Older Adult as Learner: Aspects of Educational Gerontology. Washington: Hemisphere Pub. Corp.

 

 

4. Les préférences des aînés entourant les leçons de musique


Préférences en ce qui concerne les leçons de piano comme telles

L’apprentissage du piano est une activité musicale qui serait désirée par un nombre important d’aînés. Plusieurs préféreraient avoir des leçons de jour, à moindre coût et dans un groupe d’âge circonscrit, lorsqu’il s’agit de leçons de groupe.


Préférences en ce qui concerne le répertoire

La préférence accordée à un genre musical ou à un autre varierait en fonction du niveau d’éducation, de l’expérience musicale passée et du milieu d’où sont issus les aînés. Toutefois, d’un point de vue général, il semble que les personnes âgées apprécient des genres variés et tout spécialement la musique qu’ils écoutaient lorsqu’ils étaient jeunes, ce qui n’exclue toutefois pas l’acquisition de culture musicale à un âge plus avancé. Plusieurs aînés aimeraient notamment apprendre des pièces de musique qui leur rappellent leurs jeunes années.


Bibliographie

Darrough, G. P. (1990). Older adult participants in selected retirement community choruses (Thèse de doctorat). Récupéré via la base de données ProQuest Dissertations and Theses (UMI No. 9101869).

Flowers, P. J., & Murphy, J. W. (2001). Talking about music: Interviews with older adults about their music education, preferences, activities, and reflections. Update: Applications of Research in Music Education, 20(26).

Gibbons, A. C. (1977). Popular music preferences of elderly people. Journal of Music Therapy, 1(4), pp. 180-189. Récupéré via http://connection.ebscohost.com/c/articles/61022798/popular-music-preferences-elderly-people.

Gilbert, J., & Beal, M. R. (1982). Preferences of elderly individuals for selected music education experiences. Journal of Research in Music Education, 30(4), pp. 247-253. doi: 10.2307/3345298.

Jonas, J. L. (1991). Preferences of elderly music listeners residing in nursing homes for art music, traditional jazz, and country music. Journal of Music Therapy, 28(3), pp. 149-160.

Larson, P. S. (1983). An exploratory study of lifelong musical interest and activity: Case studies of twelve retired adults (Thèse de doctorat). Récupéré via la base de données ProQuest Dissertations and Theses (UMI No. 8311646).

Lathom, W. B., Petersen, M., & Havlicek, L. (1982). Musical preferences of older people attending nutrition sites. Educational Gerontology, 8, pp. 155-165. doi: 10.1080/0380127820080206.

McCullough, E. C. (1981). An assessment of the musical needs and preferences of individuals 65 and over (Thèse de doctorat). Récupéré via la base de données ProQuest Dissertations and Theses (UMI No. 8118455).

Moore, R. S., Staum, M. J., & Brotons, M. (1992). Music preferences of the elderly: Repertoire, vocal ranges, tempos, and accompaniments for singing. Journal of Music Therapy, 29(4), pp. 236-252.

Nantel, A. (2013). Enseignement du piano aux personnes âgées autonomes (65 à 79 ans) : élaboration d’un guide pédagogique web. (Thèse de doctorat). Québec : Université Laval.

Rowher, D. (2009). Perceived instructional needs of middle school and senior citizen band members. Journal of Music Teacher Education, 18(2), pp. 62-73. doi: 10.1177/1057083708330864.